Pour ce mois de juin, le musée a décidé de poursuivre la (re)découverte des artistes appartenant à un groupe de peintres des années 1920-1930 que les critiques d'art avaient appelé « l'école de Saint-Germain-en-Laye ». La ville est alors un véritable centre artistique qui profite de la présence de Maurice Denis que tous appellent respectueusement "maître", même s'il ne s'agit aucunement d'un atelier commun.  Tous les artistes ont des parcours différents et la plupart sont Parisiens installés à Saint-Germain pour être à la fois proches et loin de la capitale. 

L'œuvre du mois est une huile sur toile signée Jean Joveneau, intitulée « Portrait de Lucie Tullat ».

Découvrez l'œuvre et ses explications en cliquant sur ce lien.